Les FIP & FCPI

Défiscalisation – Les FIP & FCPI

Obtenez une réduction de votre impôt sur le revenu, diversifiez votre patrimoine et soutenez l’économie locale grâce aux FIP et aux FCPI.

Les Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) et les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI) sont des placements financiers, sans garantie en capital mais permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt et d’un potentiel gain futur.

Tandis que l’un de ces fonds est destiné au développement d’entreprises locales, l’autre est destiné au développement d’entreprises innovantes.

Ces fonds ont un objectif commun : assurer le développer de Petites et Moyennes Entreprises.

Le fonctionnement

Les Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) sont des outils de placement collectif mettant en relation les collectivités territoriales et les investisseurs afin de financer le développement d’entreprises locales.

Le FIP doit être composé d’au moins 70 % de parts de PME françaises non cotées en Bourse, issues de 4 régions limitrophes et crées depuis moins de 7 ans.

À noter que les PME sont définis comme des entreprises ayant un effectif inférieur à 250 salariés et ayant un chiffre d’affaire n’excédant pas 50 millions d’euros.

Dans le cadre des Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI), le critère innovant prédomine. En effet, ces fonds sont des outils de placement collectif mettant en relation les investisseurs afin de financer le développement d’entreprises innovantes.

Le FCPI doit être composé d’au moins 70 % de parts de sociétés innovantes. Contrairement aux FIP, les sociétés peuvent être situés en France, mais également en Europe.

Les PME doivent réaliser des dépenses de recherche ou justifier de la création de produits, procédés ou techniques innovants à hauteur d’un montant au moins égal à 15 % de ses charges ou bien doit être reconnue comme société innovante par la Banque publique d’investissement.

Qu’il s’agisse des FIP ou bien des FCPI, la durée de vie de ces fonds est en général de 8 à 12 ans et pendant cette période votre épargne est bloquée, vous ne pouvez donc pas la récupérer.

Bien que l’investissement dans ces supports dispose d’un fort potentiel, le risque de perte est également important. Le rendement n’est pas toujours au rendez-vous et l’épargne récupérée peut être inférieure au montant investi. L’accompagnement d’un conseiller en gestion de patrimoine est alors nécessaire afin de sélectionner le fonds qui correspondra à votre profil de risque.

01

Une réduction de votre impôt sur le revenu

L’investissement dans des parts de FIP et FCPI vous permet d’obtenir une réduction fiscale allant jusqu’à 25 % du montant investi.

02

La diversification de votre patrimoine

Les FIP et FCPI vous permettent de découvrir de nouveaux horizons d’investissement en participant au développement des PME.

03

Un investissement qui soutient l’économie

En souscrivant des parts de FIP et de FCPI, vous contribuer au développement de l’économie locale et de l’innovation.

La fiscalité

L’acquisition de parts de FIP ou de FCPI permet d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu égale à 18 % ou 25 % des sommes investies (pour les investissements réalisés entre le 1er janvier 2022 et le 17 mars 2022 le taux était de 18 %, pour les investissements réalisés entre le 18 mars 2022 et le 31 décembre 2022 le taux est de 25 %).

Cependant, l’investissement dans des FIP ou des FCPI ouvrant droit à une réduction d’impôt est plafonné :

E
12 000 € par an pour une personne seule, soit une réduction d’impôt maximale de 2 160 € (taux à 18 %) ou 3 000 € (taux à 25 %)
E
24 000 € par an pour un couple marié ou pacsé, soit une réduction d’impôt maximale de 4 320 € (taux à 18 %) ou 6 000 € (taux à 25 %)
En cas d’investissements cumulés, FIP et FCPI, les seuils ci-dessus sont doublés.

À noter que, pour bénéficier d’une exonération des plus-values éventuelles (hors prélèvements sociaux), vous devrez conserver vos parts pendant 5 ans minimum (sauf en cas de décès, d’invalidité ou de licenciement).

Cependant, pour des raisons de cycles économiques, l’horizon de placement recommandé est compris entre 6 et 10 ans.

Exemple

Mme Patrimoine, célibataire, a estimé son impôt 2023 sur les revenus 2022 à 2 800 €.

Elle dispose d’un capital de 10 000 €, qu’elle est prête à investir en totalité.

Elle décide de souscrire des parts de FIP afin de supporter l’économie locale, pour l’ensemble de son épargne, soit 10 000 €, dont 300 € de frais d’entrée.

Le fonds que son conseiller en gestion de patrimoine lui a conseillé investi 90 % dans des entreprises éligibles.

Madame Patrimoine obtiendra donc une réduction d’impôt de 1 517,40 € (25 % de son investissement net retenu au prorata de l’éligibilité du fonds, soit 8 730 €).

Nos autres solutions

loi-pinel-saint-malo-patroimoine

Pinel

FIP - FCPI

Malraux

SOFICA

Monuments Historiques

Plan d'Epargne Retraite

Déficit foncier

Aides fiscales

loi-pinel-saint-malo-patroimoine

GFI / GFV

Girardin

Besoin d’un conseil patrimonial ?

Confiez nous vos projets et vos problématiques,

nous vous accompagnerons vers les meilleures solutions.